• Haine en Grande - Bretagne

    « Je suis un animal de compagnie humain » : l'adolescente Goth tenue en laisse par son le fiancé.

    Étant donné qu'elle se décrit comme un animal de compagnie humain, et est heureuse de se balader tenue en laisse, Tasha Maltby a droit aux coups d'oeil étranges et aux remarques encore plus étranges.

    Mais rien ne l'avait préparée à la réaction du conducteur d'autobus qui a prétendument dit à la Goth et son petit ami : "On ne laisse pas monter les monstres et les chiens comme vous." Mlle Maltby et son fiancé Dani Graves ont été si outrés qu'ils se sont plaints à la compagnie de bus "d'être discriminés".

    « C'est sans aucun doute la discrimination, presque comme un crime de haine » dit hier la demoiselle de 19 ans, Mlle Maltby. L'étudiante en technologie musicale a défendu son style de vie. « Je suis un animal de compagnie, j'agi généralement comme un animal et je mène une vie vraiment facile » a-t-elle dit.

    « Je ne fais pas la cuisine ou le ménage et je ne vais nulle part sans Dani. Cela pourrait sembler étrange mais cela nous rend tous les deux heureux. C'est ma culture et mon choix. Cela ne fait mal à personne. »

    Le conducteur d'autobus, pourtant, ne l'a pas entendu de cette oreille.

    Il a refuser plusieurs fois de permettre à M. Graves, 25 et son "animal de compagnie" de prendre place dans son bus à Dewsbury, Yorkshire Ouest.

    Le mois dernier, avec Mlle Maltby en laisse comme d'habitude, le couple a essayé de prendre  un bus à la gare routière. Le chauffeur, qui n'était pas en service, était debout près de la porte.

    M. Graves a allégué : « Il m'a poussé hors du bus. Il nous a traités de monstres et traité Tasha de chienne. Il a dit, « Nous ne laissons pas monter les monstres et les chiens comme vous ».
    Il a brutalement saisi mon tee-shirt et m'a violement frapper » .

    « Je commençais à devenir furieux et l'ai traité de porc fasciste. »

    Lors d'un autre incident, la police fut appelée, quand le chauffeur, resté anonyme, a refusé de permettre à d'autres passagers de monter à bord après que le couple ai ignoré ses ordres et se soit assis.

    Le couple, vivant avantageusement dans une habitation à loyer modéré, projette de fonder une famille, ils ont a été amis pendant les années. Ils ont commencé à sortir ensemble en juillet et se sont fiancer en novembre.

    Paul Adcock, de la compagnie de bus Arriva Yorkshire, a dit : « Nous prenons toutes les allégations de discrimination au sérieux. M. Graves nous a déjà contactés directement et aussitôt que notre enquête sera conclue, nous l'informerons du résultat. »

    http://www.dailymail.co.uk/pages/live/articles/news/news.html?in_article_id=509713&in_page_id=1770


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :