• FRANKENSTEIN


    Frankenstein ou Le Prométhée moderne est un roman gothique et considéré a posteriori comme le prédécesseur de la science-fiction, publié en 1818 par la britannique Mary Wollstonecraft Godwin, maîtresse et future épouse du poète Shelley, alors âgée de 18 ans.Le roman est le récit d'une tentative d'exploration polaire par Robert Walton. La majeure partie de ce récit est constituée par l'histoire de la vie de Victor Frankenstein que Walton a recueilli sur la banquise. Ce récit tourne lui même autour de la narration à Frankenstein, par le monstre auquel il a donné vie, des tourments de celui-ci, qui justifient la haine qu'il lui porte.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    Résumé complet

    Walton écrit des lettres à sa sœur à propos de son expédition vers le pôle Nord, à bord d'un bateau. Il voit passer une luge, et rencontre un homme coincé sur un bloc de glace avec une luge similaire : Frankenstein. Celui-ci, désespéré et ayant perdu tout goût pour la vie, raconte à Walton la cause de ses malheurs.Il est issu d'une famille relativement nombreuse qui se fixe à Genève. Il manifeste un intérêt pour la science, et part étudier. Au cours de ses progrès rapides, il se rend compte qu'il est capable de créer un être vivant. Il se dévoue alors corps et âme à cette tâche qui l'occupe pendant des mois, et donne naissance à un être surhumain mais hideux d'apparence. Alors qu'il prend vie, Frankenstein, horrifié, fuit. Il rencontre le lendemain son ami d'enfance, Clerval, et tombe gravement malade, puis guérit quelques mois plus tard. Clerval étudie, lui aussi. Alors que leur retour à Genève est sur le point d'être prévu, Frankenstein apprend que son frère a été assassiné par un voleur. Il se rend sur place et aperçoit son monstre, près du lieu du crime. La bonne foi de celle qui est accusée ne laisse aucun doute sur l'identité du coupable pour Frankenstein, mais elle est toutefois condamnée à mort et exécutée. Désespéré, Frankenstein part à Chamonix où il rencontre le monstre, envers qui il éprouve une ardente haine. Celui-ci lui conte son histoire.Abandonné à lui-même, le monstre a appris tout seul à survivre. Il entre vite en contact avec des humains qui, effrayés par son aspect difforme, le chassent. Il en vient à observer une famille où l'éducation d'une étrangère juste arrivée et la découverte de livres permettent au monstre d'apprendre à parler et à lire. Après quelque temps, il entre en contact avec le père, aveugle, mais est chassé par le reste de la famille, qui s'enfuit, le laissant mûrir des plans de revanche contre la race humaine qui le rejette à cause de son apparence, et contre son créateur qui l'a laissé seul, sans ami ni femme. En possession du journal de Frankenstein, il part vers Genève. Il y rencontre le frère de Frankenstein, qu'il tue en apprenant l'identité de son père, et s'arrange pour qu'une autre soit accusée du crime.Le monstre demande à Frankenstein de lui concevoir une femme, pour qu'ils puissent vivre tous deux isolés et heureux. Frankenstein accepte à contrecœur, en étant informé des projets du monstre de le suivre et de le surveiller, et part pour l'Angleterre avec Clerval. Alors que celui-ci reste avec des amis, il se livre à ses travaux, mais se rend soudain compte que son travail permettrait au monstre d'avoir une descendance qui serait un grave péril pour l'espèce humaine. Il détruit alors sa création inachevée, apprend au monstre qui se présente alors sa volonté de ne pas respecter sa promesse. Le monstre le prévient alors de son projet de transformer son existence en enfer, et s'enfuit. Frankenstein va alors jeter ses instruments de chimie à l'eau, mais est entraîné vers le rivage Irlandais où on l'accuse du meurtre d'un jeune homme - Clerval. Il en est gravement malade, mais survit, et son innocence est prouvée. Il revient chez lui avec son père, venu le visiter, et se prépare alors à son mariage avec sa sœur adoptive, Elizabeth. Cependant, confortant l'avertissement, mal interprété par Frankenstein, de sa présence le jour du mariage, le monstre la tue alors. Frankenstein, horrifié, va apprendre la nouvelle à son père qui en meurt. Il dédie alors sa vie à la traque du monstre qu'il a créé, pour que seul l'un d'eux survive. Le monstre, s'amusant de ce jeu et conscient de sa supériorité, l'emmène vers le Nord car il est insensible au froid. Ayant perdu la trace du monstre, bien qu'aidé par les esprits des victimes du monstre, Frankenstein s'égare.Forcé par l'équipage à rebrousser chemin, Walton assiste, impuissant, à la mort de son ami Frankenstein, qui n'a plus assez de force pour poursuivre sa traque. Il voit le monstre qui, ayant rebroussé chemin lui aussi, est venu voir le cadavre de son créateur. Il s'exprime sur son dégoût de lui-même en pensant aux meurtres qu'il a commis par envie de se venger d'un créateur inconscient et irresponsable, mais qu'il répugne, en vertu de son initiale aspiration au bien, détruite par la méchanceté de la race humaine. Il annonce son projet de se suicider au pôle Nord, et part.<o:p> </o:p>

    Adaptations

    <o:p> </o:p>

    Frankenstein a été plusieurs fois adapté au cinéma. Le premier film a été réalisé en 1931 par James Whale, avec Boris Karloff dans le rôle de la créature. Le maquillage avait été créé par Jack Pierce et est resté célèbre. En 1935, le même James Whale réalise une suite, La fiancée de Frankenstein (The Bride of Frankenstein). Suivront un très grand nombre d'adaptations, dont les plus connues sont sans doute celles du studio britannique Hammer, dans les années 50, et, plus récemment, le film de Kenneth Branagh, Mary Shelley's Frankenstein, avec Robert De Niro dans le rôle du monstre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :